La DB au rendez-vous de la 2e édition du hackathon #dataFin

Date de mise à jour 
28/01/2020

Les vendredi 24 et samedi 25 janvier 2020 se tenait, au Sénat, la 2e édition du hackathon #dataFin, à laquelle participait à nouveau la direction du Budget. À l’honneur de cette 2e édition : les finances publiques locales.

Sous l’égide du Sénat, de l’Assemblée nationale, de la DGFiP et de la direction du Budget pour le ministère de l’Action et des Comptes publics, du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de la Cour des comptes et de l’Observatoire des finances et de la gestion publique locales (OFGL), et avec le concours de la direction interministérielle du numérique (DINUM), des spécialistes de la donnée, datascientists, développeurs et experts des données financières ont challengé les données mises à leur disposition pour répondre à une vingtaine de défis.

 

Un même objectif : (mieux) faire parler la donnée !

Les 120 hackathoniens présents, encadrés et accompagnés par une cinquantaine d’experts publics, ont collectivement relevé une vingtaine de défis portant notamment sur l’élaboration et l’exécution des budgets des collectivités locales, l’impact des politiques publiques sur les finances locales, les relations financières entre l’État et les collectivités, ou encore la facilitation de l’accès aux données en vue de leur exploitation et de leur compréhension.

Le défi porté par la DB : réussir à reconstituer 1000€ de dépenses publiques par une collectivité locale

Les experts de la direction du budget ont accompagné plusieurs hackathoniens dans la réalisation d’un défi visant à mieux identifier, par collectivité, les politiques publiques engagées pour 1 000€ de dépenses budgétaires (fonctionnement et investissement).

Favoriser le débat public et permettre l’émergence d’une culture budgétaire auprès des citoyens

Amélie VERDIER, présente pour la restitution des défis, a salué le vif intérêt de la société civile pour les finances publiques, et rappelé que #dataFin œuvre pour une meilleure connaissance, pour et par les citoyens, des données financières publiques, alors même que beaucoup de ces données sont librement accessibles en open data. Une meilleure appropriation par la société civile de ces données, complexes, contribue à objectiver le débat sur l’action publique et particulièrement leur financement.

L’organisation d’un hackathon créé ainsi les conditions nécessaires au dialogue entre l’administration et les institutions publiques d’une part, et les citoyens d’autre part, dans un contexte propice à l’innovation et l’exploitation pédagogique de la donnée publique.

En ce sens, le défi du jeu des 1000 € porté par la DB propose une vision plus éclairée, concrète et détaillée des dépenses engagées par la collectivité : une prise de conscience bénéfique pour une démarche novatrice dont se félicite la directrice du Budget.

#dataFin, 2e édition, en images


Amélie Verdier, directrice du Budget

Rémi Le Ténier, adjoint au chef de bureau des collectivités locales
 

Lien :