Situation mensuelle du budget de l'État au 31 mars 2017

Date de mise à jour 
09/05/2017

Le solde général d’exécution au 31 mars 2017 s’établit à -29,6 milliards d’euros contre -27,5 milliards d’euros à fin mars 2016. Hors effet de  l’opération exceptionnelle  de recapitalisation d’EDF qui a eu lieu le 8 mars 2017 pour un montant de 3,0 milliards d’euros le solde est en amélioration de 0,9 milliards d’euros.

Les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) atteignent 88,5 milliards d’euros contre 85,7 milliards d’euros au 31 mars 2016. À ce stade de l’année, les écarts reflètent essentiellement des effets calendaires. Ce niveau de dépense est cohérent avec le respect de la loi de finances initiale pour 2017.

 

Au 31 mars 2017, les recettes du budget général (nettes des remboursements et dégrèvements) s’établissent à 78,3 milliards d’euros contre 76,7 milliards d’euros à fin mars 2016.
Les recettes fiscales nettes sont en augmentation de 2,1 milliards d’euros par rapport au 31 mars 2016 et sont en ligne avec les montants inscrits en loi de finances initiale pour 2017.

À disposition de la société civile, la situation mensuelle du budget de l’État (SMB) rend compte, dans une logique de transparence, de l’évolution des dépenses (hors remboursements et dégrèvements) et des recettes (fiscales et non fiscales). Le suivi  des dépenses et recettes permet de déterminer le solde courant de l’exécution budgétaire en France.

Cette publication synthétique d’éléments comptables de l’exercice budgétaire en cours favorise aussi les comparaisons avec les résultats des exercices antérieurs aux mêmes périodes de l’année.